La flotte « MTM » s’agrandit

Avec un remorqueur de haute mer, un navire de recherche et un terre-neuvas, notre flotte, éminemment pacifique, attend de partir en croisière partout en France dès que les salons auront repris… Seulement voilà, il y a eu le « brexit » et nous les Normands, on est aux avant-postes alors notre flotte, il faut bien la protéger d’un possible raid de la Royal Navy sur nos côtes !

On a donc réalisé un joli tit bateau pour garder tout ça : un semi-dreadnought au 1/350eme, le « Condorcet ». Ce n’est pas pour nous vanter mais il a fière allure quand ses projecteurs s’allument et que ses tourelles principales et secondaires s’orientent vers un possible ennemi. On vous fait une vidéo de sa première navigation très très vite !

Il faut aussi penser aux loisirs sur l’eau et là, on dit un grand merci à Olivier. Olivier nous a contacté car il avait pour projet de réaliser un petit 🛥 « cabin cruiser » en impression 3D 🛥 et il a eu l’idée d’intégrer notre kit.

C’est donc le premier modèle (navigant bien sûr) conçu dès l’origine pour fonctionner avec notre kit !
Il a eu la gentillesse de nous envoyer un petit article à ce sujet et nous sommes bien sûr très heureux de vous le dévoiler ici:

 

MTM Vedette MYCP-Olivier DETOEUF

J’ai depuis 7 ans une grande passion pour l’impression 3D avec toutes les possibilités qu’elle offre dans de nombreux domaines. Depuis j’ai eu l’occasion de créer toutes sortes de navires, de voitures, et encore autres objets. Quand j’ai découvert il y a un peu plus d’un mois MAKE THEM MOVE, une idée a vite fait son chemin : Créer un bateau spécialement conçu pour accueillir un des modules proposés. Compte tenu de la taille du moteur et sur les conseils de C.LEMIERE, la taille et le poids m’ont orienté vers le choix d’une petite vedette.

Pourquoi une vedette ? Parce que c’est un navire passe partout qui stimule l’imagination d’un novice comme d’un modéliste confirmé. Je me suis alors basé sur le design d’un modèle proposé sur le site du MYCP-Paris, et avec l’autorisation de son auteur, le travail de modélisation a pu commencer.

Il a fallu une petite vingtaine d’heures pour arriver à obtenir des pièces imprimables qui intègrent l’ensemble du KIT DYNAMIC. Ceci fait, alors le travail d’impression pouvait commencer. En un peu moins de 12heures, je disposais alors des éléments nécessaires à l’assemblage du navire. Le chantier n’a pas été ambitieux en place occupée, car un coin de table de cuisine m’a suffi. Le montage a duré environ 10h. La particularité de la conception intègre aussi le tube d’étambot : c’est simple, il n’y en a pas. L’arbre d’hélice passe au travers de la quille, et avec un bon graissage, pas de fuites en vues. Le moteur est fixé à son emplacement prévu par un cavalier, et son alignement a été garanti dès le départ pendant la phase de conception du modèle. Tous les ponts et toit sont amovibles, ce qui permet d’assurer une mise en place assez confortable du module de radioguidage.

Ce qui m’a surpris, c’est la facilité avec laquelle mon smartphone a pris en charge l’application dédiée, et en suivant simplement les instructions, je me suis rendu compte que ce produit rendait vraiment possible l’accès au modélisme à beaucoup de novices. Avec un tel module, il est possible de faire de sympathiques modèles sans pour autant s’encombrer d’une radiocommande, mais en utilisant un objet du quotidien maintenant qui parle à tous.

La navigation s’est déroulée en deux temps : le premier, en extérieur, où la météo m’a fait prendre des risques inutiles avec mon petit modèle. Finalement je me suis rabattu de nouveau dans la cuisine, à l’abris du vent, où je me suis rendu compte de l’efficacité du mini moteur réducté. Certes elle ne va pas vite, mais c’est suffisant pour s’amuser et éviter simplement de l’abîmer en faisant une fausse manœuvre.

Mon bilan de ma première expérience est que le fait d’avoir fait se rencontrer le KIT DYNAMIC et le panel de possibilités de l’impression 3D ouvrent de nouvelles voies à ma passion. J’ai en tête de poursuivre l’aventure avec une gamme de nouveaux navires pour élargir le panel de choix et correspondre au mieux aux différentes affinités. Voiliers, chalutiers, barques, tout est possible…

Et vous pouvez aller voir son projet de la vedette en cliquant ici (sur le site Cults 3D).

Olivier va publier un compte rendu plus complet dans le magazine MRB alors ne loupez pas le prochain numéro ! Et puisqu’on parle de MRB, un grand merci à eux qui nous consacrent un super article dans le numéro de mai-juin !


Bonnes maquettes !

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Laisser un commentaire

Catégories
A bientôt à
Pas d'événement actuellement programmé.